Club Alpin Belge

Situation des rochers

Les rochers des Grands Malades s'élèvent sur la rive gauche de la Meuse, entre Namur et Marche-les-Dames. Ils forment une très belle muraille gris clair dont la crête se divise en une série de roches et d'aiguilles nettement découpées.
Du côté opposé à la Meuse et sensiblement plus haut, on peut atteindre facilement un petit plateau herbeux, soudé au versant de la vallée, qui est aussi un excellent point de départ pour l 'escalade. Le site est pittoresque, abrité contre le soleil, et fournit un confortable belvédère. 
Ces rochers, autrefois, faisaient partie d'un ensemble bien plus important essentiellement en étendue. Ils se déployaient en bordure de la Meuse comme actuellement les rochers de Beez/Marche-les-Dames. On est désarçonné et médusé lorsqu'on compare de vieilles gravures ou peintures d'avant l'ouverture des carrières ou même des photographies de celles-ci pendant l'exploitation des fours à chaux. Des questions fusent immédiatement. Pourquoi n'a-t-on protégé ce site, préservé sa valeur esthétique paysagère quitte à développer les carrières derrière la façade rocheuse? Quand vous visiterez le site, vous comprendrez aisément qu'il s'en fallut de peu pour que tout disparaisse. 
Les rochers se présentent actuellement comme un îlot minéral de totale verticalité. Cette verticalité est particulièrement perceptible lorsque l'on traverse le pont barrage récemment construit. Vu du petit plateau d'accès, le groupe apparaît comme constitué d'une série de monolithes plus ou moins ruinés que nous désignerons comme suit :

1.       la Roche au drapeau : percée au centre d'une ouverture haute et étroite assimilable à une cheminée ouverte sur deux faces

2.        la Roche Centrale 

3.        la Grande Béquille: fortement délitée, dont le sommet se présente en léger surplomb

4.        la Petite Béquille 

5.        la Muraille: sorte de lame étroite, amincie par une exploitation partielle, se terminant par des arêtes verticales qui, vues de profil, se présentent chacune comme une aiguille élancée 

6.        le Roc aux Singes: petit bloc de quelques mètres seulement situé au milieu du cirque formé par les autres sommets

7.        Le Fortin : contigu aux Fours à chaux, vestige de falaise plus élevée