Conditions d'accès

 

En Belgique, tous les massifs rocheux se situent dans des propriétés privées, communales ou régionales. L’accès aux rochers est donc soumis à l’autorisation du propriétaire. Même dans les propriétés communales ou régionales, le code forestier n’autorise l’accès que sur les chemins et sentiers, donc pas l’accès aux voies d’escalade. Il est erroné de croire que l'on peut grimper n'importe où.

Le CAB a passé des conventions avec les différents propriétaires afin de pouvoir pratiquer l’escalade sur leurs rochers. Cette autorisation est la plupart du temps liée au paiement d’un montant annuel. Le CAB a par ailleurs des accords de réciprocité avec le KBF et l’UBS qui gèrent d’autres massifs rocheux en Belgique, ainsi qu’avec les autres clubs alpins nationaux.
Si vous n'êtes pas membre du Club Alpin Belge ou d'un autre club ou fédération reconnus par la réciprocité, vous n'avez pas accès à ces rochers ! Vous devez à tout moment pouvoir montrer votre carte de membre.

Si vous subissez ou provoquez un accident sans être membre, vous n’êtes pas assurés et risquez dès lors de gros ennuis.

Possibilité d'être invité par un membre ou lors d'une activité d'un des clubs en Belgique : voir le document "INVITATION" ci-dessous.

Pour les accès de groupes de non-membres il faut une autorisation particulière écrite du CAB, renseignements auprès du secrétariat.
De plus, l’organisateur de cette activité de groupe doit satisfaire aux conditions de la loi sur les divertissements actifs.
Le CAB ne délivre pas d'autorisation d'accès à des groupes de non-membres sur les rochers gérés par le KBF ou l’UBS.